Notre Fondatrice

ODETTE ROY FOMBRUN

 

 

ODETTE ROY FOMBRUN

 

Son parcours

 

Odette Roy Fombrun est nĂ©e Ă  Port-au-Prince, le 13 juin 1917 d’une famille de 11 enfants et fait ses Ă©tudes primaires Ă  l’institution catholique Sainte Rose de Lima.

 

DiplĂ´mĂ©e en 1935 de la prestigieuse École Normale d’Institutrices d’Haiti, elle suit une formation intensive de jardinière d’enfants au “Nursery Training School” de Boston et ouvre le premier jardin d’enfants d’HaĂŻti.

Odette Roy Fombrun au milieu des Normaliennes en HaĂŻti

Odette Roy Fombrun au milieu des Normaliennes en HaĂŻti

 

Au cours d’un long sĂ©jour Ă  Cuba  comme Ă©pouse de l’ambassadeur d’HaĂŻti, Marcel Fombrun,  (1950-1954), elle apprend l’art floral et ouvre avec deux de ses sĹ“urs  le premier magasin de fleurs d’HaĂŻti : Tabou Fleurs et Parfums.

 

Mais sa passion pour l’Ă©ducation ne la quitte jamais et en 1955 elle publie son premier livre, Morale et Instruction Civique, suivi de nombreux livres d’Ă©ducation civique, d’histoire d’HaĂŻti, de contes et livres d’histoires pour enfants. Elle dĂ©veloppe aussi la mĂ©thode ETTEDO, pour apprendre aux enfants le français et leur donner le goĂ»t de la lecture.

 

Aux cĂ´tĂ©s de son mari et du SĂ©nateur Charles Fombrun, son beau-père, elle dĂ©veloppe un sĂ©rieux penchant pour la politique et toutes les grandes questions d’intĂ©rĂŞt national.  Au fil des ans, elle publie des centaines d’articles dans les journaux et magazines sur les questions  socio-politiques en appelant sans cesse Ă  l’union et l’entente nationale.

 

Mais en 1959, menacĂ©s par la dictature de François Duvalier, Odette et sa famille sont forcĂ©s de prendre le chemin de l’exil, rĂ©sidant tour Ă  tour aux États-Unis et sur le continent africain oĂą son mari reprĂ©sente l’UNICEF dans de nombreux pays.

 

Marcel (le mari décédé) et Odette Fombrun

Marcel (le mari décédé) et Odette Fombrun

A la chut de la dictature duvaliĂ©riste, Odette retourne en HaĂŻti et s’engage Ă  fond Ă  promouvoir l’union et la rĂ©forme dĂ©mocratique.  Elle s’engage dans la prĂ©paration de l’avant-projet de Constitution.  Certaines des idĂ©es et recommandations qu’elle prĂ©sentĂ©ra Ă  Washington en septembre 1986 sous le titre “La dĂ©mocratie est-elle possible en HaĂŻti ?” se retrouveront intĂ©grĂ©es dans la nouvelle Constitution haĂŻtienne de 1987.

 

Odette publiera en mars 1986 son fameux traitĂ© sur le “Konbitisme”, un manifeste politique basĂ© sur la coutume haĂŻtienne du “vivre ensemble”, de “coopĂ©ration dans le partage des activitĂ©s”, comparable Ă  la tradition du kibboutz en IsraĂ«l dans les domaines de l’agriculture et de la construction.  Solutions pour HaĂŻti, Konbit SolidaritĂ© Nationale, prĂ©cise les options du Konbitisme et explique l’incontournable nĂ©cessitĂ© de bâtir un grand projet unificateur basĂ© sur l’inclusion, la promotion des communautĂ©s de l’intĂ©rieur par la dĂ©centralisation, l’exploitation de notre immense patrimoine naturel, culturel et historique afin de crĂ©er des emplois et de la richesse pour combattre dĂ©finitivement la pauvretĂ©.

A la tele

A la télévision

 

Citoyenne du Monde depuis 1981, Odette dĂ©fend ardemment les droits de l’homme et condamne avec vĂ©hĂ©mence l’agression d’oĂą qu’elle vienne, les embargos commerciaux destructeurs, la domination flagrante et injuste des principales Ă©conomies mondiales.   En 1994, elle participe au ComitĂ© National de RĂ©flexion. sur les dĂ©fis et l’Ă©tat de notre dĂ©mocratie.    L’activiste prĂ©side la “Fondation 91” et dirige la section culturelle de “Fondation 92” de 1990 Ă  1992 dans le but de prĂ©parer HaĂŻti Ă  marquer les 500 ans de la venue de Christophe Colomb dans le Nouveau Monde.   De 1996 Ă  2000, Odette prĂ©side le Club des Femmes de Carrière (Club international BPW de Port-au-Prince) dans le but d’accompagner la formation de jeunes femmes professionnelles.    Membre de la Ligue FĂ©minine d’Actions Sociales et du Club de l’Age d’Or (Cador) elle se penche passionnĂ©ment sur le sort des femmes âgĂ©es en difficultĂ©.   En 2001, elle apporte sa contribution au rapport du PNUD sur le DĂ©veloppement Humain.

 

A l’occasion de son 97ème anniversaire de naissance, encouragĂ©e par ses enfants, elle transforme le Fonds Éducatif Roy Fombrun (FERF) crĂ©Ă© par elle en 1997 en la Fondation Odette Roy Fombrun pour l’éducation (FORF) afin de promouvoir l’Ă©ducation, le civisme, le dĂ©veloppement Ă©conomique et social par la pratique du Konbitisme, l’exploitation du Patrimoine.

Odette fĂŞte ses 90 ans !

Odette le jour de ses 90 ans !

 

Aujourd’hui la FORF est une organisation Ă  but non lucratif qui rĂ©colte des fonds pour soutenir l’Ă©ducation et accompagner des projets de dĂ©veloppement communautaire en HaĂŻti.    Sa mission est basĂ©e sur la conviction profonde que pour ĂŞtre durables, l’Ă©ducation et le dĂ©veloppement doivent se faire Ă  partir d’une “konbit national” et des projets mobilisateurs unissant les citoyens d’une mĂŞme communautĂ© avec leur jeunesse dispersĂ©e et leurs ressortissants rĂ©sidents Ă  l’Ă©tranger.   Odette est devenue une avocate enflammĂ©e du concept Konbit/Touris Lakay, un “tourisme responsable” destinĂ© Ă  stimuler le dĂ©veloppement communautaire en encourageant la participation locale dans les projets qui doivent crĂ©er de la richesse, en protĂ©geant l’environnement et le patrimoine.

 

A 101 ans, Odette Roy Fombrun, Ă©tait toujours auteure aux Éditions Henri Deschamps et continuait de publier des articles Ă  portĂ©e socio-politique et de produire des manuels d’Ă©ducation civique.

 

Supportez les combats de Madame Fombrun !  

Ecoutez son Credo

Vos dons sont dĂ©ductibles d’impĂ´ts en HaĂŻti et aux USA oĂą la FORF INC bĂ©nĂ©ficie du statut 501(C)3  (EIN 87-22669)

CONTRIBUEZ

Reconnaissance des oeuvres de madame Fombrun

  • 2014 – “Honneur et MĂ©rite”, dĂ©cernĂ© par AJ11 Groupe Fair Play HaĂŻti
  • 2014 – Certificat de MĂ©rite Civique, par le Ministère de la Jeunesse et de l’Action Civique en reconnaissance de son travail colossal dans le domaine de la culture et son engagement dans le dĂ©veloppement du pays.
  • 2013 – Prix Rochepe, dĂ©cernĂ© en reconnaissance de son engagement et de sa grande contribution au dĂ©veloppement des enfants durant des dĂ©cennies
  • 2012 – Prix d’Excellence, de la Collaboration et de l’Entraide de l’annĂ©e, dĂ©cernĂ© par le GRAHN
  • 2012 – Honneur et mĂ©rite au grade de Chevalier, dĂ©cernĂ© par le PrĂ©sident de la RĂ©publique d’alors, Joseph Michel Martelly, pour sa haute contribution Ă  l’enseignement et son engagement au Kombitisme
  • 2012 – Plaque d’honneur dĂ©cernĂ©e par le CERFAS (Centre de Recherche, de rĂ©flexion, de formation et d’action sociale de la compagnie de JĂ©sus), pour son engagement au service de la sociĂ©tĂ© haĂŻtienne et sa contribution personnelle au CERFAS (JĂ©suites)
  • 2012 – Honneur et MĂ©rite, dĂ©cernĂ© par la Mairie de PĂ©tion-Ville Ă  l’occasion de la JournĂ©e mondiale de la femme pour sa contribution au dĂ©veloppement du pays
  • 2011 – Citation of Merit, from Nassau County, New York received from Mr. Carrie Solages, Legislator
  • 2009 – Le mouvement “Aimer HaĂŻti” lui dĂ©cerne un prix pour le combat qu’elle mène pour l’unitĂ© nationale via le Konbitisme.
  • 2009 – Le titre “Femme de mĂ©rite” lui est dĂ©cernĂ© par la Fondation DEFI.
  • 2009 – NommĂ©e “TrĂ©sor national vivant” par la Fondation Françoise Canez Auguste et Image et Marketing S.A., Port-au Prince, HaĂŻti.
  • 2008 – RĂ©compense des Nations Unies Ă  des artistes “succès de pionniers haĂŻtiens”
  • 2008 – “Honneur et MĂ©rite” pour sa contribution Ă  l’enrichissement du savoir, dĂ©cernĂ© par l’Institut La Source, Port-au-Prince, HaĂŻti.
  • 2008 – Hommage de l’Ă©cole Le GĂ©dĂ©on, Port-au-Prince, HaĂŻti.
  • 2008 – Hommage pour son inconditionnelle dĂ©votion Ă  HaĂŻti, dĂ©cernĂ© par le club international BPW de Port-au-Prince, HaĂŻti.
  • 2007 – “Honneur et mĂ©rite” pour ses 68 ans de carrière au service de l’Ă©ducation en HaĂŻti et sa contribution au dĂ©veloppement de ce secteur, octroyĂ© par le ministère de l’Education Nationale, Port-au-Prince, HaĂŻti.
  • 2007 – “Honneur et MĂ©rite” du Club des Femmes de Carrières libĂ©rales et commerciales, pour son dĂ©vouement et ses contribution Ă  la promotion des femmes haĂŻtiennes, Port-au-Prince, HaĂŻti.
  • 2006 – “Honneur et Remerciements” de l’Association des Paysans de Value, pour sa contribution Ă  l’Ă©ducation civique en HaĂŻti.
  • 2006 – “Prix Education et Civisme”, dĂ©cernĂ© par la Fondation Hope for HaĂŻti, Inc., Miami, Florida.
  • 2006 – “DiplĂ´me venant du cĹ“ur, Chevalier de l’ordre des mĂ©ga-citoyens. Notre Odette nationale, notre ‘Kòk batay’, notre manman Ă  tous” des Editions Henri Deschamps, Port-au-Prince, HaĂŻti.
  • 2005 – “Outstanding Service Award” de l’Association des Etudiants HaĂŻtiens de Boston, Massachussetts.
  • 2005 – “Honneur et MĂ©rite du Collectif FĂ©minin HaĂŻtien” de Famm Yo La et la FĂ©dĂ©ration Claire Heureuse FĂ©licitĂ© Bonheur Dessalines.
  • 2003 – “Educatrice de l’annĂ©e” du Groupe Phoenix.
  • 2002 – “Docteur Honoris Causa” de l’UniversitĂ© Royale d’HaĂŻti, Port-au-Prince, HaĂŻti.
  • 1993 – “SpĂ©cial Award” du “Boston Konbit Clinic” de Boston, Massachussetts.
  • 1988 – Prix du Ministère de l’Education Nationale, Port-au-Prince, HaĂŻti, pour son livre pour enfants Anita et Virginie de l’Ile Maurice.