Konbit

Le Konbitisme en 1986

 

1986 a vu le lancement de la grande KONBIT SOLIDARITÉ NATIONALE pour la reconstruction des Ă©coles dĂ©truites par les soulèvements politiques. C’Ă©tait un franc succès grâce Ă  la participation massive de tous et de tous les secteurs de la nation y compris des Ă©coliers qui apportaient  des roches prises Ă  la rivière et des soldats et des prisonniers qui se collectaient des sous pour contribuer Ă  l’initiative.  Ce grand mouvement de FAIRE-ENSEMBLE a donnĂ© naissance au KONBITISME comme base de contrat social, tel que dĂ©crit par Mme Fombrun dans son livre  “Solution pour Haiti – Konbite SolidaritĂ© Nationale”.   C’est une philosophie  endogène qui prend en compte les sensibilitĂ©s nationales au lieu de celles importĂ©es que sont le socialisme, le communisme, le capitalisme, vides de sens pour la majoritĂ© nationale.

 

Pourquoi ne pas donner à notre contrat social un nom évocateur pour la majorité de coopération, de participation ? Pourquoi pas le KONBITISME, à résonance de tam-tam, de solidarité, de FAIRE-ENSEMBLE ?

 

“Aujourd’hui, le Konbitisme se prĂ©sente comme le concept de base d’une sociĂ©tĂ© haĂŻtienne fondĂ©e principalement sur la COOPÉRATION et la PARTICIPATION”    * Extrait du manuel Morale civique et Éducation Ă  la citoyennetĂ© / Causeries – DĂ©bats – Actions  d’Odette Roy Fombrun en collaboration avec Jean-Philippe Étienne.

 

 

Diaporama du Konbitisme

 

Download (PPTX, 2.18Mo)

 

La philosophie du Konbitisme prend racine sur les us et coutumes haĂŻtiennes du « tĂŞte ensemble » pratiquĂ© partout dans le pays pour cultiver un champ, construire une maison, revitaliser l’environnement, accomplir ensemble une tâche quelconque. C’est ce principe gĂ©nĂ©reux et spontanĂ© d’entraide des populations qu’il faut mettre en exergue et encourager pour promouvoir l’unitĂ© de peuple indispensable au dĂ©veloppement. Il requiert la participation des rĂ©sidents de la localitĂ©, de sa jeunesse trop souvent dispersĂ©e et dĂ©mobilisĂ©e, de sa diaspora très dĂ©sireuse de contribuer au dĂ©veloppement du pays, en particulier de son coin de terre natale.

 

“Le Konbitisme est nĂ© le 7 fĂ©vrier 1986, au dĂ©part du dictateur Jean-Claude Duvalier.

 

Le peuple avait  exprimĂ© haut et fort son dĂ©sir de s’UNIR pour construire une HaĂŻti digne et forte. Tout mouvement s’appelait Konbit : Konbit pou netwaye lari, Konbit pou konstwi lekòl, Konbit pour alphabĂ©tiser, Konbit pour reboiser… Pour tous, le mot Konbit  signifiait alors  tètansanm, union, participation, coopĂ©ration, bâtir ensemble… En rĂ©sumĂ© : FAIRE-ENSEMBLE.