Odette Roy Fombrun invite

C’en est assez ! L’effondrement a atteint son paroxysme !
J’INVITE le gouvernement à rendre compte du coût et des retombées économiques et sociales désastreuses pour le pays de ces manifestations destructrices à répétition des dernières semaines afin de prouver à tous la nécessité d’emprunter une autre voie pour sortir de l’impasse actuelle qui n’est autre que celle du dialogue.
J’INVITE les instances judiciaires et les juges responsables à répondre aux cris dupeuple « Kote lajan Petrocaribe », à informer la population des avancées sur leur analyse de dossiers, en particulier ceux concernant les contrats avec les entreprises dominicaines signés par le PM Bellerive et le sénateur Bautista. Il faut noter que le Département du
Trésor américain aurait bloqué des fonds déposés par le Dominicain Bautista aux USA parce que celui-ci était incapable d’en prouver leur provenance. Le Département d’Etat croit qu’ils proviennent des fonds PetroCaribe d’Haïti. Il faut donc rapidement préparer les dossiers afin de réclamer le rapatriement de ces fonds !
J’INVITE les forces de l’ordre à désarmer les bandits, dissoudre les gangs, arrêter les criminels et rétablir la paix au plus vite dans les quartiers chauds, vu la menace d’intervention étrangère.
J’INVITE Jean-Charles Moïse à consulter mon livre : « Le Drapeau et les Armes de la République » page 33, dernier paragraphe, ou je conclus que le drapeau trouvé dans la barge de Laporte était noir et rouge. J’ai aussi fait le constat, qu’à travers notre histoire, 3 drapeaux noir et rouge ont été imposés par 3 dictatures : celle de l’empereur Dessalines
de 1805 à 1806 (2 ans), celui du roi Christophe de 1811 à 1820 (9 ans), et celui de la dictature duvaliériste de 1964 à 1986 (22 ans). En hissant le drapeau noir et rouge, l’ex-Sénateur Moise ferait-il choix de la dictature alors qu’il se targue d’être un« démocrate » ? Il est grand temps de mettre fin à ces débats stériles et d’admettre finalement que le drapeau bleu et rouge a été spontanément rétabli après chaque dictature par la population ; il a été le symbole national de la République durant 144 ans de 1820 à 1964 et l’est encore depuis 32 ans de 1986 à nos jours. Les débats stériles ne servent qu’à désorienter notre jeunesse, à détruire l’esprit de fierté nationale et le respect de notre drapeau, symbole par excellence de toute Nation !
J’INVITE les Haïtiens à rejoindre la Table de Concertation, avec des modérateurs désintéressés et capables, pour arriver à bâtir un front commun en faveur du pays et de son avenir. C’est ensemble que nous parviendrons à construire une Nation faite de leaders et de citoyens capables d’exploiter valablement nos richesses naturelles, culturelles et surtout historiques pour mettre le pays à la place qui lui revient :
HAITI CENTRE HISTORIQUE ET CULTUREL DE LA CARAIBE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *