DÉVELOPPEMENT

« L’avenir d’Haïti, située dans l’ILE QUISQUEYA, dépend du nouveau combat que ses fils vont mener, en s’inspirant de son histoire unique et de ses riches héritages pour en faire le Centre historique et culturel de la Caraïbe. »  

 

La vision pour Haïti d’Odette Roy Fombrun et de la FORF se résume ainsi :

Le développement des communautés de l’intérieur du pays est indispensable au développement national. Il doit se faire à partir de l’exploitation judicieuse des richesses naturelles, culturelles et historiques des régions et la capacité entrepreneuriale des résidents d’une communauté, de sa jeunesse et de sa diaspora. La FORF prône comme fil conducteur de création de richesses, d’emplois et de revenus durables la vision d’un Touris Lakay original basé sur la protection et la promotion du patrimoine et la mise en pratique d’un Konbitisme mobilisateur, pierre d’ancrage de l’âme haïtienne.

 

1) Le Patrimoine

Le Patrimoine naturel, historique et culturel des régions, si riche et si varié, est bien trop négligé et parfois même en voie de disparition. Il faut à tout prix l’identifier, l’inventorier et l’exploiter de façon originale, rationnelle et porteuse au bénéfice des communautés.

    • Patrimoine naturel : grottes, plages, cours d’eau, faune, flore, etc.
    • Patrimoine culturel : héritages amérindiens (taïnos), africains, français, espagnols, chants, danses, etc.
    • Patrimoine historique : fortifications, dates et lieux historiques, contribution à l’échelle internationale, etc.

 

2) Le Konbitisme

La philosophie du Konbitisme prend racine sur les us et coutumes haïtiennes du « tête ensemble » pratiqué partout dans le pays pour cultiver un champ, construire une maison, accomplir une tâche quelconque. C’est ce principe généreux et spontané d’entraide des populations qu’il faut mettre en exergue et encourager pour promouvoir l’unité de peuple indispensable au développement. Il requiert la participation des résidents de la localité, de sa jeunesse trop souvent dispersée et démobilisée, de sa diaspora très désireuse de contribuer au développement du pays, en particulier de son coin de terre natale.

 

3) Le Touris Lakay

Le tourisme est une source vitale de revenus pour Haïti. Le ministère du Tourisme, tout en soutenant l’artisanat et nos richesses naturelles, culturelles et historiques, fait surtout la promotion du tourisme traditionnel de masse centré sur nos plages et certains pôles d’attraction comme la Citadelle Laferrière. Il encourage la construction de grands hôtels dans les villes.

De son côté, la FORF tient à supporter le développement de l’intérieur du pays indispensable au développement national et centre son action autour du TOURIS LAKAY.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *